By BERNIER-F

One other vintage switched over by means of eBooksLib.com, complete textual content incorporated.

Show description

Read or Download Abrégé de la philosophie de M. Gassendi PDF

Similar french_1 books

Download e-book for kindle: Motifs ornementaux Balcons et balustrades by Collectif

Ce livre réunit plusieurs centaines de modèles de balcons et balustrades réalisés au XIXe siècle. l. a. qualité et l’importance de l’illustration permettent de juger les multiples possibilités décoratives en fonderie et en ferronnerie d’art.

Extra resources for Abrégé de la philosophie de M. Gassendi

Example text

Car l'estre par soy est substance ; la substance massive, ou corporelle est corps ; le corps vegetable est vivant ; le vivant doüé de sentiment est animal ; l'animal raisonnable est homme ; cet homme, par exemple, fils de Sophronisque, maistre de Platon, etc. Est Socrate. Quant à celles qui sont à la droite, et opposées aux premieres, elles pourroient servir pour autant de suites qu'elles embrassent de singuliers. Car de mesme que l'estre existant par soy contient toutes les substances, ainsi l'estre existant par autruy contient tous les adjoints ou accidens ; et de mesme que la substance massive contient tous les corps, ainsi la substance depourveuë de masse contient toutes les choses incorporelles, et demesme des autres.

Poursuivant ainsi, selon le precepte de Ciceron, jusques à ce qu'il se trouve quelque chose de propre qui ne puisse estre transporté à aucune autre. REGLE 16 conformement à l'idée de la chose l'on en fait la division en especes, en parties, et en adjoints. car toutes les fois qu'une idée represente quelque chose comme genre, elle la represente comme contenante des especes ; lorsque c'est comme un tout, elle la represente comme composée de parties ; si c'est comme sujet, elle la represente comme le soûtien des adjoints ou accidens : c'est pourquoy selon que l'idée est plus parfaite, ou plus imparfaite, la division du genre en especes, du tout en parties, du suject en adjoints se peut faire d'autant plus parfaitement, ou plus imparfaitement.

Demesme, l'idée plus generale de plante ayant esté premierement formée des idées generales d'herbes, et d'arbres ; lorsque l'entendement prend garde que les idées d'animal, et de plante conviennent en ce que l'une et l'autre representent le corps vegetable, mais qu'elles different en ce que celle-là represente le corps doüé de sentiment, et celle-cy le corps privé de sentiment ; cela fait que separant la difference, et prenant le reste, ascavoir corps vegetable, qu'on appelle en un seul mot vivant, il en fait l'idée de vivant, laquelle est encore plus generale que l'une et l'autre.

Download PDF sample

Abrégé de la philosophie de M. Gassendi by BERNIER-F


by Daniel
4.2

Rated 4.39 of 5 – based on 33 votes